Touche de fraîcheur sur les campus

30 mai 2018

Après une première cure de rajeunissement sur les cloisons intérieures du campus Ouimet en 2012, ce fut au tour des gymnases des deux campus et des espaces communs du campus Côte-Vertu de faire peau neuve pour la rentrée de septembre 2017.

Au campus de niveau secondaire, le gymnase, utilisé pour les activités ludiques, sportives et les rassemblements, de même que les espaces communs – les couloirs, principalement – ont été repeints avec des couleurs vives et des motifs originaux afin de dynamiser l’environnement des élèves et de remettre ces endroits au goût du jour. « Cela faisait quelques années que je souhaitais que soient repeints ces espaces », note Maryvonne Robert, directrice du campus Côte-Vertu.

C’est donc de concert avec la direction générale de l’École Peter Hall que furent choisies, parmi plusieurs options, les nouvelles couleurs qui ornent maintenant les murs de l’établissement de niveau secondaire. Du vert et du rouge dans les couloirs, ainsi que des triangles jaunes et bleus foncés dans le gymnase rendent l’environnement à la fois plus vivant et stimulant pour les élèves.

Projet pour le mini-gym de Ouimet
Le mini-gym du campus Ouimet a aussi eu droit, en parallèle, à une touche de fraîcheur, en attendant une transformation plus complète. Peinture défraîchie aux couleurs surannées, il était temps d’améliorer l’environnement de la salle de psychomotricité au campus Ouimet, estime sa directrice pédagogique, Claudia Testa. De la couleur orange ‘‘passée de mode’’, l’espace réservé à l’activité physique – qui n’est pas un gymnase standard où les élèves peuvent se partager en équipe – est passé aux teintes de bleu et de gris. « À la rentrée, plusieurs élèves ont remarqué les changements et ont trouvé ça plus beau et plus dynamique », raconte madame Testa.

Par ailleurs, un plus grand cabanon a été ajouté dans la cour d’école, permettant un rangement plus adéquat de l’équipement utilisé par les élèves lors des activités extérieures. Un nouveau parcours à venir. C’est toutefois le projet de transformation complète du contenu du mini-gym qui retient l’attention. L’école veut en effet renouveler les équipements qui garnissent les lieux. « Les équipements sont plutôt vieillots et on aimerait développer un véritable parcours dans lequel les enfants pourront circuler, un peu à l’instar des salles de jeux chez McDonald’s », explique madame Testa. Elle rappelle que la fonction de cette salle spécialisée est de favoriser le développement sensori-moteur des élèves.

Le projet, élaboré par diverses personnes du corps enseignant de l’École Peter Hall, a été avalisé par la direction générale. L’installation de ce parcours requiert cependant beaucoup plus d’espace qu’actuellement et nécessitera donc des rénovations importantes. « Nous hésitons encore sur l’emplacement idéal à favoriser pour ce projet. Actuellement situé au sous-sol, le mini-gym gagnerait à être relocalisé sur un étage où les plafonds sont plus élevés », souligne la directrice pédagogique. L’École espère que le projet sera mûr pour se matérialiser au cours de l’été 2018